top of page

Standing Strong Together/Ensemble, Nous Restons Forts

Updated: Sep 3

August 23, 2023 Subject: Standing Strong Together: Addressing Member Questions and Concerns

Dear Members,

I trust this email finds you in good health and spirits. I want to extend my heartfelt appreciation for your unyielding commitment. The aviation sector, as we are all aware, has been navigating through turbulent changes and grappling with uncertainties that none of us could have fully predicted.

In these challenging times that continue to test our resilience, I wanted to take a moment to acknowledge the unwavering dedication you have shown as members of the CFAU. Your commitment to maintaining safety, providing exceptional service, and supporting each other is the bedrock of our union's strength. I want to express my sincere gratitude for your hard work, adaptability, and solidarity. Our union's strength lies in its members, and your contributions do not go unnoticed. Your commitment serves as a beacon of hope, reminding us that unity and determination can overcome even the most trying circumstances.

Recently, a member of our union brought forth a series of pertinent questions and concerns. It is my responsibility as your President to ensure that your voices are heard and that your inquiries are addressed. I take these matters seriously and have worked to provide comprehensive responses that I believe will provide clarity and reassurance.

Please find a summarized version of the questions, concerns and the CFAU’s answers below ------------------------------------------------------------------------------- Q: We have lost so many pilots to Mainline Porter and WestJet, it is very troubling. Does Jazz’ contract with Air Canada expire in 2025?  Has anyone given thought to the fact that maybe Jazz will expire?

 A: The current situation in aviation is troubling. However, in March 2021, the CPA was extended to December 31st, 2035 (click here for the media release). This shows that Air Canada does not intend to sever ties with Jazz. Although no one can predict the future, the pilot shortage and subsequent instability of the aviation industry, did not hit AC or Jazz by complete surprise.

Q: Has anyone given thought to the fact that perhaps Air Canada is intending to merge everybody?   If we merge, will we be in the same scenario as former Sky Regional or Georgian FAs?

A: The CFAU maintains a strong rapport with CUPE's AC Component. Unlike Sky Regional, we are already a unionized entity, safeguarding us from being easily disregarded. In the event that AC opts for Jazz's integration, discussions would transpire between CFAU and CUPE. A pertinent precedent is the negotiation between Sky Regional, Georgian, and Jazz's pilots.

Q: I’m grateful for the wonderful work and service the CFAU has provided, it has been exceptional, but I’m very perplexed as to why the CFAU does not try to merge with CUPE I don’t want to lose my job,  there is much uncertainty, angst, anxiety from many FA’s in the state of the current Jazz operations. We have heard nothing from our employer with regards to the Gong Show that has been going on all summer.  This will only intensify in the fall, when more pilots head to Air Canada, WestJet or Porter.  I’m asking for a response and an explanation from the union, as what exactly is going on at Jazz, what the union is  doing to protect us, and why it is better to remain CFAU?

A: The NEC understands that you are looking for more transparency and communication about the ongoing situation. I apologize if you have felt uninformed, and I assure you that we will take steps to increase communication moving forward. I have also been in discussions with Jazz and have impressed on them the urgent need for them to address the current situation with the flight attendants.

Regarding the idea of merging with CUPE, your suggestion highlights a potential avenue that may be explored further if necessary. Currently, the benefits of staying independent outweigh the benefits of a merger. In the event of a merger, there is always instability, and merging with CUPE does not necessarily mean that the jobs at Jazz are any safer. The years of service could also be degraded or the hard-earned lifestyle and pay/per diem benefits that we have gained, could be lost. I want to assure you that we are open to considering all viable options that would provide our members with the greatest level of security and protection. It's important to recognize that any decision of this magnitude requires careful consideration, and we would engage in thorough discussions with our members and industry experts before making any decisions.

Q: The pilots were smart enough to all be within the same union ALPA. They understand that there is strength in numbers, and if anything happens with their employer,  because they are all in the same union, they can slide over to any other airline. We don’t have that protection!

 A: Your point about the strength in numbers, as demonstrated by the pilot's union ALPA, is well taken. We acknowledge the advantages of collective strength and are committed to ensuring that our members have the necessary support in any scenario. In our current Collective Agreement (CA), Article 2.16 deals with this situation. I have included the article below for your review.

2.16  CHANGE OF OWNERSHIP / MERGER

 2.16.01

In the event that the Company changes ownership, merges with another Company or changes its corporate identity, this Agreement will remain in full force and effect and the certificate issued by the Canada Industrial Relations Board then in effect shall not be affected in any way, except as otherwise governed or directed by the Board.

 2.16.02

The Company and the Union further agree to enter into discussions relative to the protection of Flight Attendant seniority and other conditions of the Agreement. In the matter of seniority, it is understood that Flight Attendants employed by the Company will be merged with any other Flight Attendant work force with their date of hire with the Company as their established seniority date. Failing settlement, Part V - Industrial Relations of the Canada Labour Code will apply.

You have expressed concerns about the possibility of a merger and the potential impact on job security, citing past instances with other airlines. Your apprehensions are valid, and we appreciate your insights. The dynamics of the industry are complex, and while we cannot predict the future with certainty, I want to emphasize that our union is committed to safeguarding your interests and ensuring that your hard-earned rights are protected.

 I would like to provide some background information for you, in the past, even though Regional & Mainline FAs were in the same union, the Regional FAs were not necessarily afforded the same protections and job security as mainline FAs (ex. Canadian/Canadian Regional merger with Air Canada). The Regional FAs (current day Jazz) opted to sign with a different union, as they found that their lifestyle, pay, and other benefits were eroded to provide more benefits to the mainline FAs. Although it may not be the case today, it is a probability that has several examples, and the NEC (and many FAs) believe the risk is too great at this time.

On a positive note, when the pilots at Air Canada were ACPA (until May of this year click here to see the press release), Jazz’ pilots union (ALPA) successfully negotiated a flow through agreement with them. This agreement was enhanced several times over the last few years. This is a recent example of how unions can work together for the betterment of their members. Ultimately, as mentioned above, the CFAU would negotiate any merger or flow through or other agreement for the betterment of the membership.

Q: Air Canada has a plan and I don’t think keeping Jazz separate is part of it, I think that they are going to merge us or get rid of us.

A: I want to assure you that these concerns are on our radar as well. We understand the implications of the current pilot shortage and the ongoing changes in the airline industry. Rest assured that we, as your union representatives, are actively engaged in discussions with both management and industry experts to ensure the best possible outcomes for our members.

Remember that in times of adversity, our strength lies in unity. Together, we have navigated through turbulent skies before, and I have every confidence that we will emerge from this challenge stronger and more resilient than ever.

Thank you once again for your unflagging dedication to the CFAU and the aviation industry. Your feedback is invaluable in shaping the direction of our union. While I cannot provide an immediate solution, I want you to know that your concerns have been heard, and we will continue to work tirelessly to protect the interests of our members. Please know that I am always open to further discussions, and your feedback is invaluable as we continue to work towards a brighter future.

Stay safe, stay strong, and let us continue to support one another as we navigate the path ahead.

In solidarity,

Marsha Walters

CFAU President

president@cfau.ca

 

23 août 2023 Sujet: Ensemble, nous restons forts: Répondre aux questions et préoccupations des membres

Chers membres,

J'espère que ce courriel vous trouvera en bonne santé et de bonne humeur. Je tiens à vous remercier sincèrement pour votre engagement indéfectible. Comme nous le savons tous, le secteur de l'aviation a traversé des changements turbulents et a été confronté à des incertitudes qu'aucun d'entre nous n'aurait pu prévoir.

En ces temps difficiles qui continuent de mettre à l'épreuve notre résilience, je voulais prendre un moment pour reconnaître le dévouement inébranlable dont vous avez fait preuve en tant que membres du SABC. Votre engagement à maintenir la sécurité, à fournir un service exceptionnel et à vous soutenir les uns les autres est le fondement de la force de notre syndicat. Je tiens à vous exprimer ma sincère gratitude pour votre travail acharné, votre capacité d'adaptation et votre solidarité. La force de notre syndicat réside dans ses membres, et vos contributions ne passent pas inaperçues. Votre engagement est porteur d'espoir et nous rappelle que l'unité et la détermination permettent de surmonter les circonstances les plus difficiles.

Récemment, un membre de notre syndicat a soulevé une série de questions et de préoccupations pertinentes. En tant que Présidente, il m'incombe de veiller à ce que vos voix soient entendues et à ce que vos demandes soient traitées. Je prends ces questions au sérieux et je me suis efforcé de fournir des réponses complètes qui, je pense, apporteront clarté et réconfort.

Vous trouverez ci-dessous une version résumée des questions, des préoccupations et des réponses du SABC : ------------------------------------------------------------ Q : Nous avons perdu tellement de pilotes au profit d’Air Canada, Porter et WestJet que c'est très inquiétant. Le contrat de Jazz avec Air Canada expire-t-il en 2025? Quelqu'un a-t-il réfléchi à la possibilité que le contrat de Jazz expire?

R : La situation actuelle de l'aviation est préoccupante. Toutefois, en mars 2021, le CPA a été prolongé jusqu'au 31 décembre, 2035 (cliquer ici pour le communiqué de presse). Cela démontre qu'Air Canada n'a pas l'intention de rompre ses liens avec Jazz. Bien que personne ne puisse prédire l'avenir, la pénurie de pilotes et l'instabilité de l'industrie aéronautique qui en découle n'ont pas pris AC ou Jazz par surprise.

Q : Est-ce que quelqu'un a réfléchi au fait qu'Air Canada a peut-être l'intention de fusionner tout le monde? Si nous fusionnons, serons-nous dans la même situation que les anciens AB de Sky Regional ou de Georgian?

R : Le SABC entretient des rapports étroits avec l'élément AC du SCFP. Contrairement à Sky Regional, nous sommes déjà une entité syndiquée, ce qui nous empêche d'être facilement ignorés. Dans l'éventualité où AC opterait pour l'intégration de Jazz, des discussions auraient lieu entre le SABC et le SCFP. Un précédent pertinent est la négociation entre Sky Regional, Georgian et les pilotes de Jazz.

Q : Je suis reconnaissant pour le merveilleux travail et les services fournis par le SABC, ils ont été exceptionnels, mais je suis très perplexe quant à la raison pour laquelle le SABC n'essaie pas de fusionner avec le SCFP. Je ne veux pas perdre mon emploi, il y a beaucoup d'incertitude, d'angoisse, d'anxiété de la part de beaucoup d'AB dans l'état des opérations actuelles de Jazz. Nous n'avons rien entendu de la part de notre employeur en ce qui concerne le ‘Gong Show’ qui s'est déroulé tout l'été. Cette situation ne fera que s'intensifier à l'automne, lorsque de plus en plus de pilotes se dirigeront vers Air Canada, WestJet ou Porter. Je demande au syndicat de me répondre et de m'expliquer ce qui se passe exactement à Jazz, ce que le syndicat fait pour nous protéger et pourquoi il est préférable de rester avec le SABC.

R : Le CEN comprend que vous souhaitiez plus de transparence et de communication sur la situation actuelle. Je m'excuse si vous vous êtes sentis mal informés et je vous assure que nous prendrons des mesures pour améliorer la communication à l'avenir. J'ai également discuté avec Jazz et lui ai fait comprendre qu'il était urgent qu'elle se penche sur la situation actuelle des agents de bord.

En ce qui concerne l'idée d'une fusion avec le SCFP, votre suggestion met en lumière une voie potentielle qui pourrait être explorée plus avant si nécessaire. Actuellement, les avantages de l'indépendance l'emportent sur les avantages d'une fusion. En cas de fusion, il y a toujours de l'instabilité, et la fusion avec le SCFP ne signifie pas nécessairement que les emplois à Jazz sont plus sûrs. Les années de service pourraient également être dégradées ou le style de vie durement gagné et les avantages salariaux et journaliers que nous avons acquis pourraient être perdus. Je tiens à vous assurer que nous sommes prêts à envisager toutes les options viables qui permettraient d'assurer à nos membres le plus haut niveau de sécurité et de protection. Il est important de reconnaître que toute décision de cette ampleur doit être mûrement réfléchie et que nous engagerons des discussions approfondies avec nos membres et des experts du secteur avant de prendre une quelconque décision.

Q : Les pilotes ont eu l'intelligence de se regrouper au sein du même syndicat, l'ALPA. Ils ont compris que l'union fait la force et que si quelque chose arrive à leur employeur, ils peuvent, parce qu'ils sont tous dans le même syndicat, passer à n'importe quelle autre compagnie aérienne. Nous n'avons pas cette protection!

 R : Vous avez raison de souligner la force du nombre, comme le démontre le syndicat de pilotes ALPA. Nous reconnaissons les avantages de la force collective et nous nous engageons à faire en sorte que nos membres disposent du soutien nécessaire dans tous les cas de figure. Dans notre convention collective actuelle, l'article 2.16 traite de cette situation. J'ai inclus l'article ci-dessous pour que vous puissiez en prendre connaissance.

2.16 CHANGEMENT DE PROPRIÉTAIRE / FUSION

 2.16.01

Si la compagnie change de propriétaire, fusionne avec une autre compagnie ou change d'identité sociale, le présent accord restera pleinement en vigueur et le certificat délivré par le Conseil canadien des relations industrielles alors en vigueur n'en sera aucunement affecté, sauf dispositions contraires ou directives du Conseil.

 2.16.02

La Compagnie et le Syndicat conviennent en outre d'entamer des discussions sur la protection de l'ancienneté des agents de bord et sur d'autres conditions de l'entente. En ce qui concerne l'ancienneté, il est entendu que les agents de bord employés par la Compagnie seront fusionnés avec tout autre effectif d'agents de bord et que leur date d'embauche par la Compagnie constituera leur date d'ancienneté établie. À défaut de règlement, la partie V - Relations industrielles du Code canadien du travail s'appliquera.

Vous avez exprimé des inquiétudes quant à l'éventualité d'une fusion et à son impact potentiel sur la sécurité de l'emploi, en citant des exemples passés avec d'autres compagnies aériennes. Vos craintes sont fondées et nous apprécions votre point de vue. La dynamique du secteur est complexe et, bien que nous ne puissions pas prédire l'avenir avec certitude, je tiens à souligner que notre syndicat s'engage à sauvegarder vos intérêts et à garantir la protection des droits que vous avez durement acquis.

 J'aimerais vous donner quelques informations de base. Dans le passé, même si les AB régionaux et les AB de ligne principale faisaient partie du même syndicat, les AB régionaux ne bénéficiaient pas nécessairement des mêmes protections et de la même sécurité d'emploi que les AB de ligne principale (par exemple, la fusion de Canadien/Canadian Regional avec Air Canada). Les AB régionaux (Jazz aujourd'hui) ont choisi de signer avec un syndicat différent, car ils ont constaté que leur mode de vie, leur salaire et d'autres avantages étaient réduits pour offrir plus d'avantages aux AB de la ligne principale. Même si ce n'est pas le cas aujourd'hui, il s'agit d'une probabilité dont il existe plusieurs exemples, et le CEN (ainsi que de nombreux AB) estime que le risque est trop grand à l'heure actuelle.

Sur une note positive, lorsque les pilotes d'Air Canada étaient membres de l'ACPA (jusqu'en mai de cette année, cliquez ici pour voir le communiqué de presse), le syndicat des pilotes de Jazz (ALPA) a réussi à négocier un accord de transfert avec eux. Cet accord a été amélioré à plusieurs reprises au cours des dernières années. Il s'agit d'un exemple récent de la manière dont les syndicats peuvent travailler ensemble pour le bien de leurs membres. En fin de compte, comme indiqué plus haut, le SABC négocierait toute fusion, tout accord de transit ou tout autre accord dans l'intérêt de ses membres.

Q : Air Canada a un plan et je ne pense pas que la séparation de Jazz en fasse partie, je pense qu'ils vont nous fusionner ou se débarrasser de nous.

R : Je tiens à vous assurer que ces préoccupations sont également dans notre ligne de mire. Nous comprenons les implications de la pénurie actuelle de pilotes et les changements en cours dans l'industrie du transport aérien. Soyez assurés qu'en tant que représentants syndicaux, nous sommes activement engagés dans des discussions avec la direction et les experts du secteur afin de garantir les meilleurs résultats possibles pour nos membres.

N'oubliez pas que dans l'adversité, notre force réside dans l'unité. Ensemble, nous avons déjà navigué dans des cieux turbulents, et je suis convaincu que nous sortirons de ce défi plus forts et plus résistants que jamais.

Nous vous remercions une fois de plus pour votre dévouement sans faille evers le SABC et à l'industrie aéronautique. Vos commentaires sont d'une valeur inestimable pour l'orientation de notre syndicat. Bien que je ne puisse pas apporter de solution immédiate, je tiens à ce que vous sachiez que vos préoccupations ont été entendues et que nous continuerons à travailler sans relâche pour protéger les intérêts de nos membres. Sachez que je suis toujours ouvert à d'autres discussions et que vos commentaires sont précieux pour continuer à travailler vers un avenir meilleur.

Restez en sécurité, restez forts, et continuons à nous soutenir les uns les autres sur le chemin qui s'ouvre à nous.

En solidarité,

Marsha Walters

Présidente du SABC

president@cfau.ca

10 views0 comments

Recent Posts

See All
bottom of page